sarkomania du jour...ce fut un beau meeting

Alors faisons aujourd’hui un peu de « Sarkomania » !

 

Son premier meeting depuis 2 années et quelques mois, fut, entre autre, une leçon de communication pour beaucoup de ses adversaires ou partisans à l’intérieur ou à l’extérieur de son camp, qui doivent d’ors et déjà se demander comment ils vont faire pour ralentir ce rouleau compresseur. Même à gauche vous pouvez entendre par-ci, par-là, malgré une haine quasi viscérale, une inquiétude grandissante en regardant cet homme pas abattu pour un sou et prêt à en découdre…

Les 4000 personnes dans la salle lui ont réservé une entrée de rock star, et même si toutes ces personnes étaient déjà « sarkozystes » dans l’âme, le délire d’acclamation en était assez impressionnant.

 

Quand on compare sa présence sur le podium avec François Hollande, on ne peut pas le nier, Hollande dans sa normalité nous ennuie profondément. Peut-être s’il obtenait des résultats dans sa politique économique on pourrait lui pardonner ce vide qu’il affiche lorsqu’il fait un discours. Il donne toujours cette impression de ne pas être fluide dans sa pensée ou sa méthode. En résumer il n’a véritablement aucun charisme.

 

Ce n’est pas vrai me direz-vous puisque la gente féminine, dont la dernière en date, Madame Gayet vantait son charisme dans une interview pas si récente, il semble donc qu’il cache bien son jeu et se réserve pour s’affirmer durant des moments plus privés. Le problème c’est qu’il est Président de la République, il n’a pas le temps ni le droit d’être « Présidentiel » uniquement en privé….Il a certainement compris, même si nous ne le voyons pas, pourtant qu’un Président normal ça ne pouvait pas exister dans les institutions de la 5ème république, celle-ci a été conçue pour des hommes d’état « anormaux » …….

 

Sarko est donc reparti à l’assaut de l’UMP ,ou de ce qu’il en reste, pour bien sûr si tout se passe bien, entre les primaires et tout le reste, s’attaquer à l’Elysée.

 

Un de mes amis sur un réseau social, qui est de gauche, et avec qui j’échange régulièrement amicalement sur nos idées divergentes, me disait « j’ai bien peur que ton champion ne finisse en prison avant d’arriver à 2017 »…


A cela je lui ai répondu, cela fait 5 ans ou plus que la justice cherche toujours à l’inculper de quelque chose et nous attendons toujours… C’est  un peu d’ailleurs le seul angle d’attaque utilisé par la Gauche face à Sarkozy, car il est bien évident que le Parti Socialiste et ses alliés sont à bout d’idées et de solutions pour pouvoir relever son défi.


Et je pense qu’effectivement, s’il avait véritablement quelque chose à se reprocher, il ne se serait pas lancer dans cette longue marche, ou alors pour paraphraser sa réponse à Delahousse , il n’aurait pas 2 neurones d’intelligence .

 

Et puis c’est assez amusant de voir déjà le Sarko bashing sur les réseaux sociaux commencer dans l’insulte la critique stérile, ce sont les mêmes qui se plaignaient du Hollande bashing de ces derniers mois, visiblement ils n’ont pas compris qu’il y a toujours un retour de bâton, faire de la politique de caniveau vous revient  toujours en pleine figure,, regardez, Thévenoud, Cahuzac, Julie Gayet ,Valérie, les coups de Jarnac de Montebourg et consorts, nul n’est immunisé…alors j’invite tout le monde à faire preuve de sang-froid, d’accepter que Sarko est là pour rester, peut-être pour gagner l’UMP et pourquoi pas la prochaine présidentielle s’il est candidat ?

 

Donc nous allons voir Sarko  et la droite dans son ensemble ,projet contre projet et bilan contre bilan face à Hollande et au Parti Socialiste. Nous allons pouvoir reprendre point par point la fameuse anaphore Mr Hollande …Si cette confrontation se situe purement à un niveau de statistiques ou autres chiffres économiques que chacun interprète à sa façon, le débat sera stérile et les Français iront voter Front National.

Si c’est un débat ou la confrontation d’idée est réelle, si le charisme et le leadership sont mis en valeur alors nous aurons un vrai débat, car l’intérêt  cette fois-ci, est que les Français voient Hollande à l’œuvre depuis 30 mois et vont pouvoir comparer les protagonistes.

Rien n’est écris d’avance, rien n’est gagné d’avance, mais on ne peut pas enlever à Mr Sarkozy son savoir-faire et cette énergie débordante et communicante. C’est probablement ce qui pourrait faire la différence car la France dans l’état ou elle est a besoin d’un leader capable de convaincre et d’entrainer le pays. Il faut une autorité respectée et incontestable. Mes amis de gauche faisant parti des derniers 13%  de fidèles à François Hollande espèrent un sursaut de leur champion…..C’est mal parti….Il y a des personnalités qui ont la stature ou l’envergure d’hommes d’état, François Hollande n’en fait pas parti, les Français le savent maintenant et vont pouvoir apprécier la différence face à Nicolas Sarkozy.

 

Voilà je me suis lâché dans ma petite Sarkomania du jour, ça fait du bien….Je sais qu’il n’est pas parfait loin de là mais au moins avec lui on est sûr que quelqu’un tient le gouvernail !

 

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy