Recommandez cette page sur :

Non, N.Sarkozy ne cautionne pas la xénophobie primaire

Une porosité nauséabonde injustifiée entre la droite républicaine et le FN ?

 

En lisant sur le dernier fait divers emballant les réseaux sociaux sur une jeune fille qui se serait fait tabassée à Reims pour des raisons morales ou religieuses parce qu’elle portait un bikini, on peut se poser de sérieuses questions sur les nombreux commentaires à caractères xénophobes, injurieux, teintés d’un voile de racisme. Sans compter une indigence culturelle désarmante pour argumenter des prises de position relevant presque d’une paranoïa aigue sur ce qu’est parait –il la religion musulmane.

Car voyez-vous la police a clairement statué qu’il n’y avait aucune connotation religieuse ou morale dans ce fait divers. C’était malheureusement une bagarre d’ado se regardant de travers.

Alors que n’avons-nous pas lu sur les fameux réseaux sociaux. Déversement de haine, de colère, de leçon de morale, ce qui est le comble de parler de morale quand on s’affiche comme un xénophobe décomplexé, pour clouer au pilori toute une communauté, une religion.

Cela venant de personnes se réclamant de l’extrême droite, cela n’étonne pas. C’est le terreau de cette pensée pour attiser les peurs de tous qui refusent le droit à la différence.

Ce qui est plus inquiétant c’est de voir ce genre de prise de position par des personnes se réclamant de Nicolas Sarkozy comme si celui-ci cautionnait ce genre d’amalgame nauséabond. Lorsque NS parle de contrôle de l’immigration, de la sécurité des français, de tous les français quel que soit leur religion ou couleur de peau, il parle toujours et avant tout dans le respect d’un état de droit, dans le respect du droit de chacun dans l’esprit de la République qui est rappelons le « Liberté, Egalité, fraternité ».

Alors c’est vrai il est très facile parce quelques forcenés fanatiques et dangereux sèment la terreur de s’en prendre à tous, ça évite la réflexion, l’auto critique, et de se regarder dans un miroir.

Rappelons aussi qu’avant l’apparition de ces groupuscules extrémistes, des millions de musulmans en France et ailleurs vivaient en paix et en harmonie avec les communautés environnantes. Et qu’ils sont toujours parmi nous vivant en parfaite harmonie avec nous tous sans avoir un couteau entre les dents à chaque coin de rue.

Que l’on n’oublie pas que la communauté immigrée de la seconde et 3 ème génération n’ont pas toujours bénéficié des largesses de la république. Certes ce n’est pas une excuse pour justifier la violence mais attiser ce feu de haine au sein de notre pays est tout simplement irresponsable et injuste.

Nous aussi nous avons eu dans notre histoire nos inquisiteurs. Nous aussi nous avons eu des fanatiques religieux justifiant les pires horreurs au nom de la religion. N’oublions pas par exemple que l’église protestante  soutenait l’apartheid en Afrique du Sud, que Monseigneur Lefebvre trouvait la junte Argentine très bien ainsi que Pinochet. Que l’église soutenait Franco jusqu’à son dernier souffle.

Alors réalisons qu’aujourd’hui encore ces quelques 2 ou 3000 paumés comparés aux 6 millions de la communauté musulmane ne sont qu’une misérable goutte d’eau dans l’océan, que de se servir de ce prétexte pour rejeter, vilipender, menacer cette communauté est tout simplement scandaleux mais encore plus de le faire en s’auto proclamant être un soutien de Nicolas Sarkozy.

Ce serait bien que celui-ci remette les pendules à l’heure, visiblement il y a là une récupération qui à terme pourrait bien couter lui des voix, car oui Nicolas pour Président mais pas à n’importe quel prix !

Si celui-ci avait le temps de lire ces commentaires pitoyables  et  grotesques, il est probable qu’il s’empresserait de renvoyer tout ce petit monde à ses chères études.

Alors que ceux qui sont assez dévoyés intellectuellement pour  se réclamer de NS afin de justifier leur comportement et commentaire anti républicain aient au moins le courage de s’afficher tel qu’ils sont ,c'est-à-dire des extrémistes de droite au plus mauvais sens du terme.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy