Autobiographie d'un broker devenu apprenti yogi
Autobiographie d'un broker devenu apprenti yogi 

le soi ne pense pas

 
 
Le Soi ne pense pas. Il agit de ce domaine de plénitude et de sérénité existant dans la conscience. Il ne pense pas car il n’a pas besoin de pensées ou de penser, car il est le Tout. Les pensées, les raisonnements, il n’en a cure car il « est » tout simplement.
Il suffit de prendre le temps d’y prêter attention. Il y a cet espace infini, éternel, qui n’a ni passé, ni futur et étonnamment ni présent justement parce qu’il est éternel.
Parler de présent, passé ou future limite la réalité de ce qu’est le Soi. Il faut s’y résoudre, parler de « vivre l’instant présent » n’a pas de sens car l’éternité n’a pas de point de limitation. Parler de vivre l’instant présent veut tout simplement dire que l’on n’a pas encore intégrer la valeur d’éternité de la conscience.
Certes il y a les pensées mécaniques, les pensées nécessaires au bon fonctionnement du corps ou de notre quotidien. Penser à manger, boire, ranger les clefs de sa voiture au bon endroit etc… ces pensées sont utiles à faire vivre notre vie mécanique.
Toutes les autres pensées sont des aspérités, des manifestations de notre égo, de notre karma, reflétant nos faiblesses, nos forces, cachant la réalité de notre propre éternité qui est un océan de sérénité.
La méditation transcendantale permet d’établir de façon permanente le Soi dans cette espace infini de bien être le rendant directement engagé dans l’action au quotidien, témoignant des pensées mécaniques, filtrant les pensées inutiles, des milliers par jour, qui dissimulent l’océan du Soi.
Du Soi, qui agit directement sans être perturber par les pensées parasites du quotidien, l’action est une de la source à sa réalisation et rien n’est séparée. La séparation du tout est une petite illusion. De cette conscience si vide et pleine tel le fond de l’océan, le Soi n’est pas affecté par ce qui pourrait être un passé déjà vécu, donc sans intérêt sinon pour celui de l’égo, ni par le futur pour la même raison, et ni par le présent parce que l’océan du Soi dans sa vérité n’a pas besoin de références de temps.
L’autoréférence du Soi veut dire la connaissance complète de l’éternité. La réalisation par la conscience de la puérilité du temps. Le Soi devenu auto référant élimine les intermédiaires que sont les « pensées » qui dénaturaient sa volonté d’action parfaite c’est-à-dire harmonieuse et créatrice de bonheur. 
Le Soi dans son infini sagesse est éternellement tranquille et serein. Le Soi témoigne du déroulement de la vie sans en être affecté car il sait qu’il n’existe ni début, ni fin. Le Soi apprécie chaque parcelle de vie car il créé la vie. Il en est la Source. 
Parce qu’il en est la source, il n’a pas besoin de toutes ses pensées qui nous paraissent si importantes. Le Soi auto référant est autosuffisant, omniscient, omnipotent.
Maintenant si vous tenez absolument à penser, pourquoi pas ? Alors le Soi va témoigner de votre intellect, de vos sens, de vos désirs, pour s’amuser jouer avec tous ces éléments étrangers à sa Vie auto référente. Le Soi va s’amuser à vous voir agir en étant totalement immuniser à toute interférence polluante voulant perturber sa nature transcendantale et éternelle.
Expérimenter cet état est déjà une grande chance. Pouvoir s’y fondre est une bénédiction.
Imaginez-vous marcher, manger, dormir, courir, tout cela sans pensées, simplement vautré dans la sérénité. Avoir cette paix intérieure qui vous illumine, qui illumine chacune de vos actions, qui vous permet avec un discernement extatique d’accomplir l’action la plus juste, la plus positive pour votre propre évolution ? Agissant de ce domaine de toutes possibilités vous jouissez de la seule véritable assurance vie garantissant la sérénité éternelle.
Agir du Soi veut dire appréhender la vie dans son essence propre. C’est exister intuitivement, vivre par cognition, percevoir toute chose à partir de ce domaine infini. La vie vécue à partir du Soi c’est se garantir de vivre la vie comme une grande aventure au gré des vents car c’est « être » tout et en toute chose. C’est être la Source et l’accomplissement. C’est aller de la source à la source en passant par l’infini. C’est avant toute chose la sérénité invincible, indestructible de la conscience réalisée devenue auto référente.
Le Soi n’a pas de moule. Le Soi n’a pas de référence, le Soi est libre de toute influence. Le Soi qui est devenu conscient de lui-même n’est que la première étape. Le B a BA, le début de l’alphabet de l’évolution. 
Puis le Soi intègre que rien ne le sépare du tout. Il comprend que la diversité est sa richesse. Il sait que cette diversité n’est pas une différence, une séparation, un antagonisme. Le Soi réalise son unité avec la diversité car étant un il est le tout.
Le Soi est inamovible. Il est pure sérénité. Il est invincible, intouchable. Il englobe dans sa totalité toute la richesse des diversités du monde.
Le Soi est la base de la constitution de l’univers. Il en est sa structure de base, son éternité sans commencement ni fin.
Le Soi c’est cette joie si subtile si fine qu’il ne peut que sourire à chaque instant sans être jamais affecté par le théâtre de l’illusion.
Le Soi c’est la conscience éternelle de la vie qui s’exprime 
En fait ayant peur de vivre une telle évidence nous semblons continuer à croire la réalité de nos pensées .Notre égo dans son angoisse de perdre son emprise nous laisse croire que nous contrôlons le monde… Quand vous aurez rencontré le Soi en vivant son évidence la vie ne sera plus qu’un long fleuve tranquille, ou réellement le passé, le présent, le future paraitront d’une futilité transcendantale. C’est la réalisation que l’égo est un leurre, que tout est un, que tout est éternel, que rien n’a jamais vraiment commencé, que rien ne finira jamais.
Les pensées paraitront bien lointaines et bien futiles, quant à la valeur du Présent une bien lointaine référence.
Alors le Soi ne pense pas, il est, il existe c’est tout. Méditer transcendentalement est la clef.

 

 

Commentaires

Aucune entrée disponible
Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy