Le bon Roi Hollande invite les français en son palais.

le 18/12/2014

 

 

Le  bon roi Hollande invite  les français en son palais!

 

Ah voici le dernier gadget de la Présidence "sociale libérale"  française pour renouer avec le peuple de France!

Le Président a créé une permanence pour recevoir les doléances de ses sujets pour pouvoir, après un filtrage serein mais certain , les inviter à diner, déjeuner, gouter, peu importe pour être mieux à l'écoute de leurs problèmes.

Tel Saint Louis sous son chêne ,le Président Hollande va méditer sur le sort de sa terre natale. Prendre des notes, discuter des sujets importants de l'état avec quelques manants qu'il aura volontiers choisit. Ah que c'est bon de retourner au contact de ses sujets, il avait presque oublié qu'il n'était pas tout seul et même qu'il était Président! Non bien sur, veuillez nous en excuser, ce n'est juste qu'une boutade de circonstance. Il est bien là et bien présent.....

Ses courtisans du Parti Socialiste en sont tout émus. Notre bon Président dans sa bonté et magnificence souhaite se rapprocher du bon peuple, et avec une bonhommie certaine va les recevoir en son bon palais de l'Elysée. Peut être même pourrai t il glisser quelques bons traits d'humour dont il a  le secret? Après tout n'est - il pas réputé pour sa grande jovialité et son sens de la répartie?

Et puis y assisteront quelques députés venant  de province pour assister ces quelques citoyens, qui nous le rappellent la communication de notre bon souverain ,ne seront pas obligatoirement des partisans .Le tiers état sera bien représenté par ces élus du peuple!

Notre Président ne veut point se couper de ses racines et  souhaite rétablir ce lien si fort  qui l'unissait fut un temps à ses administrés de Corrèze. Il voudrait tellement que ce bon peuple de France  l'aimasse avec une foi toute républicaine, toute socialiste, voire même totalement œcuménique.

Et puis n'est il pas plus facile de s'adresser à juste quelques badauds passant dans le quartier du palais du maitre de ce pays plutôt que d'aller commanditer une nouvelle élection  nationale qui risquerait de le renvoyer à la chasse aux truffes dans ses terres du sud ouest?

Un autre Président fut un temps invita aussi des français à sa table, et alla même s'inviter chez eux pour prendre le pouls de leur ressentiment envers ceux qui gouvernaient en ce temps. Il semble que l'idée après 30 années refasse son chemin dans l'esprit des gouvernants d'aujourd'hui, car ne sachant plus à quels saints se vouer pour retrouver un brin de popularité, il faille mieux reprendre quelques recettes d'antan qui pourtant au regard de l'histoire ne furent pas un succès flagrant.

Mais on le dit ,les courtisans socialistes, purs et durs, qui accompagneront ces citoyens, seront des députés légitimistes...Ce qui sous entend qu'il y en a qui ne le sont point. Le Président se sent  visiblement encerclé, menacé par la trahison des siens pour en avoir recours à de jeunes loups qui sont encore totalement  hypnotisé par le pouvoir de persuasion de ce chef d'état si droit dans ses bottes, si courageux, qui ne manque parait-il pas d'audace ...

D'ailleurs n'est ce pas lui qui va donner à notre beau pays de cocagne cette possibilité de pouvoir le traverser de part en part en autocars rutilants, flambant neufs? Ces nouveaux destriers de la modernité, grâce au projet  son grand Trésorier Emmanuel , vont sillonner les routes de France et de Navarre créant tellement d'emplois que les employés de pôle emploi pourraient bien à leur tour  se retrouver chauffeur de cars?

Ah que nous envions ces hommes d'état qui sont tellement déconnectés des besoins de leurs concitoyens, à cause de leur travail harassant sous les ors de la République, en soient obligés à les inviter à diner pour comprendre finalement ce qui peut bien se passer pour que tant d'anciens fidèles aillent se rallier au panache bleu-marine dans de si nombreuses municipalités ou régions...Cette nouvelle couleur bleue marine, il ne l'a pas vu vraiment venir bien qu'elle fut sa création la plus réussie, comme elle le fut pour son mentor des années 1980,l'un a promu le Père à l'Assemblée Nationale, lui pourrait bien avoir à lui donner les clefs en main propres de son beau palais parisien.

Il est plus convivial de discuter autour d'un bon Sauternes, d'un foie gras plutôt que de recevoir quolibets et griefs de voyages en voyages, plutôt que de regarder la réalité bien dans les yeux de plus en plus bleus marine.

Pourtant ce n'est pas de sa faute à lui , François Hollande, Président de tous les français, si nul ne comprend ses réformes si profondes qui changent si dramatiquement les us et coutumes de notre belle république. Pauvre de lui si c'est un incompris. En réunissant 10 par 10 ces quelques citoyens il se fait fort de les convaincre, de le ramener dans la nouvelle Réforme sociale libérale, cette nouvelle formule magique qui permet de tout promettre, de tout faire à moitié et  de ne jamais rien finir.

Puis ils iront répandre la bonne nouvelle, tels des apôtres nouvellement convertis à la "hollandie"et la France s'éveillera, comprendra qu'il est, sous ses rondeurs diplomatiques avenantes,  le Président du "changement c'est maintenant".

 

Peut être est ce une bonne idée, car à défaut d'obtenir quelques réponses à  de légitimes griefs, nous devrions tous  demander à être reçu à diner par le bon Sieur Hollande. Nous passerions un bon moment au chaud, car ce palais est chauffé, et nourri fort convenablement. Ainsi à défaut d'être uniquement nourri de verbiage nous pourrions enfin avoir quelque denrées à nous mettre sous la dent!

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy