La méditation ou révéler notre intimité avec Dieu

La méditation ou révéler notre intimité avec Dieu.

 

Bien sûr nous pouvons parler très longuement des bienfaits sur notre santé physique ou mentale d’une pratique assidue et suivie de la méditation. Nous pouvons décrire et expliquer pendants des jours et des jours combien la méditation ouvre notre conscience et de ce fait nous ouvre à mieux comprendre les autres ou mieux accepter ce que nous sommes et combien nous voyons avec plus de lucidité le monde qui nous entoure. Tout ceci est très positif et ne serait ce que pour ces raisons nous devrions tous pratiquer la méditation pour tout simplement être mieux « dans notre peau » et profiter de la vie comme étant véritablement un domaine de toutes possibilités. Ne pas méditer, quelque part c’est se couper de son être profond, c’est accepter de vivre partiellement, comme un intérimaire du bonheur.

Au-delà de cette aspect pratique et très palpable des bienfaits de pratiquer la méditation, il y a quelque chose de beaucoup plus fondamentale qui s’éveille en chacun de nous, petit à petit avec une infinie douceur et une certitude absolue de l’existence d’une vérité .Celle-ci n’est ni magique, ni extraordinaire, mais c’est simplement une réalité d’un vécu intérieur prouvant qu’une relation intime existe entre notre Soi et cette incroyable découverte devenue certitude que non seulement Dieu existe mais qu’il est aussi notre ami , notre confident. La méditation (transcendantale) au-delà de ses bienfaits nous ouvre la porte de cette relation privilégiée avec le divin. Nous pouvons alors ressentir son amitié, sa force, son omniprésence, son omniscience, son amour indéfectible pour ce que nous sommes. Nous intégrons avec une certitude que oui, nous avons été créé à son image, non pas de façon virtuelle, mais réellement, vraiment !

La méditation nous permet d’ouvrir le dialogue avec Lui. Nous pouvons discuter, refuser, accepter, nous pouvons tout lui raconter. ..Et il nous écoute et nous répond. Oui cela peut paraitre bien étrange, et pourtant, c’est une réalité. Cette expérience très claire s’accentue avec le temps. Nous avançons alors main dans la main avec cette immense liberté intérieure ou toutes peurs et angoisses ont disparues. Une confiance infinie est intégrée pour toujours. Parfois, bien sûr sur le chemin s’éclaircissant dans cette nouvelle relation, un petit doute peut venir se glisser….cela n’a pas beaucoup d’importance….car nous avons réveillé notre Soi dans son intimité avec le divin qui, entre nous, n’avait jamais disparue, elle était seulement endormie….

Dès lors nous pouvons affirmer que cette intimité retrouvée rend la Foi caduque. Oui car le mot « foi » sous-entend un doute, la foi c’est une croyance…. (Il est vrai qu’il est peut être plus sûr d’avoir la foi que pas du tout mais c’est un autre débat)

Il y a eu ceux qui « croient » et ceux qui ne « croient pas ». La méditation met tout le monde d’accord car l’expérience directe de la Conscience efface tous les doutes, toutes les théories du mental qui cherchent à démontrer l’existence de Dieu ou sa non existence. L’ouverture du Soi, concrètement, méthodiquement, par la science de la conscience expérimentée systématiquement nous permet de devenir un intime de Dieu. Il n’existe plus de retenue .Une simple croyance s’est transformée en une réalité du quotidien. Le cœur devient le réceptacle de cette réalité indestructible, l’esprit lui, apprend à vivre son indépendance, sa non identification au monde de la matière Nous comprenons dans cette intimité avec le Divin que nous pouvons dans notre cœur et notre esprit englober la vie dans tous ses aspects. L’illimité de notre Conscience devient notre quotidien.

Donc Dieu devient notre ami au quotidien. Il nous prend par la main, nous guide, nous laissant toujours le libre arbitre, car grâce à lui notre pouvoir de discrimination se développe et nous permet d’éviter erreurs et obstacles dans notre parcours de vie.

Et dans cette relation de confiance, il y a cette vérité qui éclate naturellement à la surface de notre Conscience. Nous comprenons qu’effectivement même si tout ce qui nous entoure semble changer, toujours, tout le temps, il n’y a jamais de fin. La conscience est véritablement illimitée, infinie et éternelle sous jacente à tous ces changements. Nous sommes alors capables de percevoir distinctement la structure profonde des mécanismes de la conscience. Disons le simplement, la mort de façon générale, n’existe pas. Ce concept de la mort qui est pour certains une croyance ou une peur n’a plus de raison d’être .L’éternité devient une réalité concrète et permanente, ici et maintenant (pour ceux qui pensent le contraire c’est plus embêtant car malgré eux ils ont aussi le droit à cette éternité. il faudra simplement peut être un peu plus de temps pour l’intégrer)

La méditation va entretenir cette relation intérieure avec Dieu, et va tout simplement permettre à notre Soi de vivre une béatitude sereine, d’être totalement maitre de sa propre destinée à l’instant présent. La méditation (transcendantale) permet cela. La méditation ouvre ce canal, ce flot ininterrompu de libération intérieure.

Précisons que cela n’a rien à voir avec une quelconque révélation, illumination ou conversion. Cet échange intérieur est véritablement un état permanent de bien être structuré en dehors de tout schéma émotionnel. Par la pratique de la méditation, la conscience s’éveille à elle-même, à sa propre image qui est un miroir de la source de cette création.

Comprenons ici, aujourd’hui, que rien ne nous empêche de vivre pleinement notre relation avec Dieu, non pas dans une relation de quémandeur, d’âme coupable mais bel et bien d’égal à égal ,dans une relation de maitre à disciple ou nous acceptons son enseignement de vie pour nous libérer de tant d’années d’errements.

 

Voyez-vous, finalement il suffit de peu de choses, une simple impulsion, une petite envie de vivre mieux dans ce monde si changeant, et puis avec patience, méthodiquement, cette lumière va poindre… Si un jour vous sentez ou voyez cette opportunité d’apprendre à méditer, ne la laissez pas passer. La Vie parfois nous offre des cadeaux que nous ne savons pas saisir….C’est dommage, très dommage de passer à côté …

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy