La conférence de presse de F.Hollande, un décalage croissant avec la réalité des français.

Quel décalage entre les commentateurs politiques et les Français. Bien sur ce matin, Libération l’avait trouvé magnifique, et le Figaro bon à jeter aux orties mais en dehors de ces clivages bien connus, nous avons pu constater ce décalage abyssal entre les dirigeants et les citoyens de ce pays.

Hier soir, très symptomatique, France 2 avait réuni un panel de Français venant de tout milieu social, et le jugement était sans appel sur la conférence de presse du Président.

« Nous n’apprenons rien de nouveau », « pas de changements » « c’est la même chose » « que fait-on pour les jeunes » « et les impôts » etc….

Commentaire du journaliste à la suite de ce panel et contrairement au panel, celui-ci a trouvé le Président plutôt pas mal, à l’aise…. c’est là que rien ne va plus. Bien sûr c’est son droit d’aimer la prestation de Mr Hollande, mais pourquoi l’a-t-elle trouvé si bien ? Parce qu’il présente bien, sûr de lui, pas apeuré etc….au niveau de la forme et de la présentation il est apparu « combatif »….Certes mais les français se fichent un peu d’un Président combatif sans résultats…Ce qui est intéressant et ce que les Français ont bien vu, c’est le vide sidéral de cette conférence de presse !

Avez- vous  remarqué les questions posées ? Aucunes sur le fond et les problèmes que confrontent les Français d’où d’ailleurs la réaction du panel qui indiquait vraiment sa déception. Nous avons vu beaucoup de verbiage destiné aux médias, mais nous autres citoyens sommes restés sur notre faim.

D’ailleurs notre Président semble totalement immunisé à toute forme d’autocritique, il a l’air, comment dire, repus et satisfait. Il est si heureux d’avoir fait toutes ces réformettes, qu’il ne prédit plus rien sur la courbe du chômage, les déficits…Il espère tout de même que ça va marcher…heu …nous aussi à vrai dire !

 Pour commencer nous avons eu le droit au show du chef des armées, vous savez le « j’ai décidé » que la France allait intervenir en Irak….C’est bien de vouloir aider les Irakiens, rien à dire, mais on ne peut s’empêcher de penser que notre politique interventionniste sur le continent Africain semble refléter un vide béant dans notre diplomatie, toujours étrange d’avoir systématiquement recours à nos » rafales » pour imposer nos vues….Ne le nions pas ,le danger Islamiste terroriste est réel, mais pourquoi existe-t-il et qu’avons-nous fait en amont pour l’éviter, et pourquoi des ados Français de seconde ou troisième génération issus de l’immigration  se sentent dans l’obligation d’aller mourir là-bas ?

 

Revenons sur cette conférence de presse, et parlons un peu de tous ces journalistes, ils ne sont tout de même pas très tenaces dans leur volonté d’obtenir des réponses qui tiennent la route, il suffit que le Président balbutie un « circulez y a rien à voir » et tout le monde passe à autre chose,  ajouté à un Président heureux dans sa peau, vous comprendrez pourquoi les Français commencent vraiment à s’énerver et à penser qu’on les prend pour des imbéciles.

 

Cette conférence était vide de sens, vide de fond. Ce n’était qu’un Président chantant les mêmes rengaines de son impuissance, puis ensuite de voir tous ses ministres vanter le courage et l’esprit combatif de leur chef était presque indécent. Le service après-vente comme le définissait David Pujadas, était vraiment pathétique et pitoyable.

Les Français en ont assez de ces farces dites démocratique où une intelligentsia décide sans consulter, vit dans son petit microcosme parisien, totalement déconnecté d’avec la réalité du quotidien des français, je l’écrivais encore il y a 2 jours, c’est un remake de Louis XVI, se réfugiant dans son palais, ne voyant plus les « sans dents », les nobles « députés » ne payant plus leurs impôts,  cette caste de privilégié dans tour d’ivoire cumulant mandats et avantages sociaux, distribuant des leçons de morale aux uns et aux autres pour finalement échouer depuis 30 ans après avoir promis la lune et s’être gavé aux frais de la République  sur le dos des français, nourrissant le monstre étatique avalant toutes nos ressources sans aucune vergogne.

Ce Président nous annonce durant cette conférence, et pour notre plus grand malheur, qu’il va rester jusqu’au bout….hummm vous connaissez l’histoire, Louis XVI n’a pas pu rester jusqu’au bout…

Ce n’est pas à souhaiter mais le ras le bol est de plus en plus perceptible face à l’indigence de résultats comparés aux efforts demandés. Un fossé grandit entre la réalité du quotidien des français et les représentants de la classe politique .Après avoir tiré à boulets rouges sur Nicolas Sarkozy pendant 5 ans, la Gauche prend en pleine face le retour de bâton. Leurs comportements est pire car après nous avoir asséné de leçons de morale les voici pris la main dans la marmite de confitures, il n’y plus assez de place dans les colonnes des journaux à « potins » pour décrire les turpitudes de nos élus de gauche.

 

Voilà la réalité, cette conférence de presse a confirmé que François Hollande n’était pas bon. Il sait  amadouer les journalistes qu’il affectionne tant, montrer son visage de Président « normal », pour nous montrer à nous son visage de « Président incapable »

 

Le drame pour la France est qu’il compte rester jusqu’au bout en dépit de ses échecs successifs,sa "normalité" va devenir notre "Golgotha"!

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy