Recommandez cette page sur :

L'audacieux Président reste dans les bas-fonds des sondages

Voilà une surprise!

 

Après ce que les médias appellent une bonne séquence pour le Président, négociation sur la Grèce, accord Iranien, interview du 14 Juillet montre son audace à tous nos compatriotes, nous aurions pu penser, qu’enfin il allait prendre quelques points dans le baromètre sondage du JDD.

 

Et bien que nenni !

 

Il reste désespérément accroché à un 22% d’opinion favorable !

 

Bien sûr quelques rares âmes généreuses et compatissantes pensent qu’il s’en ai bien sorti avec Merkel. Entre les lignes cela veut dire qu’elle ne l’a pas complètement coupé en rondelle pour son petit déjeuner et lui a laissé une porte de sortie pour éviter une humiliation totale.

 

Néanmoins pourquoi malgré tous ses efforts, cette esbroufe permanente, comme la récupération politique au grand dam de la DGSI sur les arrestations de terroristes, les français ne lui donnent plus aucun satisfecit ? Pourquoi alors qu’il sillonne la France pour reconnecter avec la France profonde depuis plusieurs semaines sur les conseils de sa nouvelle équipe de communicants jeunes et dynamiques il reste à la traine ?

 

Lisez  encore dans le JDD. Il parle de grandes propositions grandiloquentes sur des avancées nécessaires en Europe, oubliant de préciser que celles-ci sont en fait dans les placards européens depuis 20 ou 30 ans .Il parle de plus d’Europe pour que nous n’ayons plus de problèmes grecs à l’avenir…

 

Et justement c’est ici que le bât blesse car justement lui comme d’autres n’arrive pas à saisir que les citoyens ne sont pas contre l’Europe…Ils veulent une Europe différente, moins technocratique, plus démocratique, plus créative, en résumé plus intelligente.

Avant de nous faire de grands discours sur une Europe plus grande et généreuse il serait peut-être temps de commencer par le début c'est-à-dire réussir l’intégration complète et totale des 28 pays essayant de vivre ensemble.

Les pays qui ont voté contre la Constitution en 2005 n’ont pas voté contre l’Europe contrairement à ce que certains extrémistes veulent faire croire, ils ont voté un carton rouge à ceux qui nous gouvernent pour demander des réformes profondes et durables.

 

Ont-ils été entendus ? Non c’est l’évidence en lisant le Président de la République s’arc boutant sur des propositions datant d’un autre âge. Alors qu’il est au plus mal dans son quinquennat qui est pour l’instant un échec complet, voici notre bon François ressortir le coup de l’Europe et essayer de prendre un ton « Gaullien » pour vendre sa soupe et son charisme inexistant.

Pourquoi pour une fois ne deviendrait il pas audacieux, vraiment audacieux ? Pas seulement dans la forme mais aussi sur le fond ?

 

Car avant de nous parler de plus d'Europe, et on se demande ce qui se passe dans la tête des communicants, il ferait mieux de s'atteler à inverser la courbe du chômage et éviter le sujet de l'Europe qui ne fait qu'inviter les français à se méfier d'une organisation tentaculaire versant des centaines de milliards d'euros à un pays dans le besoin , alors que nous n'avons pas assez de logements en France pour tous, sans parler du reste.

 

Que croyez vous que les français pensent en ce moment de l'Europe? Je vous laisse deviner. Bravo la com Mr le Président!

 

Mr Hollande semble figé dans un mécanisme de pensée ne fonctionnant plus que sur à-coup, dépourvu d’imagination et de bon sens. Il ne voit pas que les français l’ont déjà rangé dans les oubliettes de l’histoire comme étant un dommage collatéral, une erreur de casting. Les français ont compris que ces 5 années sont perdues et qu’il faudra tout recommencer voir même endurer encore plus d’impôts pour réparer les dégâts faits par la boite à outils présidentielles.  Bien sûr il a le droit d’essayer de se mettre en phase avec ceux qu’ils gouvernent. C’est à fait compréhensible et logique. Simplement regardez de la façon dont il se tire tout seul dans le pied. Les électeurs ne sont pas dupes. Ils savent, car nous sommes tous connectés de nos jours, lorsque le mensonge prévaut sur la réalité, lorsqu’il y a tentative de manipulation de l’information pour cacher les incohérences d’une action ou d’une pensée.

Le Président de la République a perdu le sens du réel, ou alors il ne l’a jamais eu ? L’histoire sévère racontée par son ex-compagne des sans dents serait-elle réelle ? Qu’au travers d’une plaisanterie de mauvais goût dites dans les secrets de l’alcôve, François Hollande serait-il véritablement déconnecté, il fait juste semblant de s’intéresser aux autres ? Sous airs de chansonniers de luxe il ne serait pas aussi gentil et compatissant ?

Parfois les mots ou attitudes reflètent les défauts d’une personnalité profonde….

Il est incapable de s’adapter aux circonstances. Il est incapable d’intégrer rapidement tout changement. Il ne connait pas ses dossiers d’où ses erreurs de communication répétée et ces hordes de sherpas le secondant partout dans toutes négociations au sommet. Il ne sait pas se remettre en question, « se couper un bras » pour employer une expression populaire en cas d’erreur manifeste.

Tout ceci mis à bout, il ne peut y avoir de croissance pour le pays  lorsque la conscience même du Président, de celui qui dirige  est à l’arrêt

Alors il est là stagnant dans les sondages, s’agite pour montrer qu’il existe encore. Il ne comprend pas que nous attendons beaucoup plus d’un Président de la République.

Un tout petit mot pour conclure sur Manuel Valls. Il a pris 4 points dans les sondages. Etrange non, il monte dans les sondages d’opinion quand il se tait et ne vocifère plus du perchoir de l’assemblée nationale.

Amusant non ?

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy