l'eternité de l'âme

 

Bhagavad Gita

VERSET 28

 

avyaktadini bhutani
vyakta-madhyani bharata
avyakta-nidhanany eva
tatra ka paridevana

 

TRADUCTION

"Toutes choses créées sont, à l'origine, non manifestées; elles se manifestent dans leur état transitoire, et une fois dissoutes, se retrouvent non manifestées. A quoi bon s'en attrister, ô descendant de Bharata?"

 

Commentaire:



 

Le domaine du non manifesté dont parle ici Krishna dans son dialogue avec Arjuna, n’est pas une expérience abstraite qui ne devrait être vécu qu'au moment de la dissolution de l'aspect relatif de la vie. Dans le domaine du manifesté tout est changeant, tout est périssable. Lorsque le monde du manifesté se dissout,  il revient à son état originelle c'est à dire celui du non manifesté.

Le sous jacent du monde manifesté est  le monde non-manifesté, transcendantale. Celui-ci  est immuable et non changeant, éternel. Parce que nous avons perdu la connaissance de cet état transcendantale en toutes choses, nous percevons le monde changeant de la matière comme étant une fin en Soi.

Nous nous attristons de l'aspect périssable du monde objectif car nous n'avons pas établi dans notre conscience la réalité véritable de notre nature profonde qui est la conscience transcendantale immuable, non changeante, éternel source de toute création objective.

Il est possible de vivre simultanément l'aspect objectif et transcendantal de la vie. La pratique de la Méditation Transcendantale imprègne petit à petit dans notre conscience la connaissance de la source fondamentale de l'éphémère du monde objectif. Cette aspect transitoire n'est plus vue comme une source de souffrance mais est simplement perçue comme étant une pièce de théâtre, ou la conscience éveillée à la vérité de la conscience pure témoigne du non changeant du caractère aléatoire du changeant qui est de toute façon appelé à se dissoudre dans l'espace transcendantale de la Vie.

Dans cet espace de conscience, la cognition de la réalité de l'éternité indestructible de ce champ de liberté intérieure s'intègre totalement dans l'action objective de nos actions aux quotidiens. Cela nous libère de toute aliénation ou identification aux fluctuations du monde relatif.

Alors voilà "pourquoi s'attrister" de l'aspect "transitoire" du monde manifesté puisque la connaissance de celui-ci est de toute façon éveillée par le développement de la conscience et la pratique du Yoga

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy