Recommandez cette page sur :

JM Le Pen vieillit mal.le fn l'oubliera vite.Les français aussi sans regrets.



Ce qui se passe au Front national était programmé.

 

JM Le Pen avec une de ses sorties dont il a le secret a rendu en fait de rendre un immense service politique à sa fille et au Parti.Passons sur le discours d'un vieil homme en fin de parcours,jaloux de la réussite de sa fille et du FN sans lui à sa tête, visiblement diminué  intellectuellement ,déconnecté du monde réel,et enfin aigri de ne plus être le calife!

Il a raté le métro du changement. Le voici à 87 ans un vieillard acariatre, jaloux, provocateur comme jamais. Il est incapable de partir la tête haute. Il ne peut pas s'empêcher de laisser sortir de sa bouche les pires immondices afin de donner cet idée qu'il existe encore.

 

Plutôt pitoyable.

 

 

La plupart des jeunes cadres et dirigeants qui n'ont pas connu Pétain, l'OAS, l'Algérie française, ont pris le pouvoir mettant de côté les vieux fachos ringards incapables de se remettre en question ou tout simplement devenu trop aigris pour avoir un semblant de générosité pour tous ceux qui sont différents. De vrais "fachos" en quelque sorte, ressassant sans cesse le passé et les échecs du FN, voulant casser du gaucho à tour de bras ou comme à une certaine époque quand le racisme n' était pas sanctionné sévèrement, allé casser du "raton" les soirs de beuveries.
Jean marie Le Pen fédérait tous ces nostalgiques de Pétain et Mussolini. Ses discours provocateurs trouvaient une oreille attentive et séduite par tous ses propos xénophobes, racistes, intolérants. Puis Marine le Pen a pris le pouvoir, un peu avec la bénédiction du vieux patriarche, et elle a gagné ses galons de chef.
Très intelligemment, elle a dédiabolisé le FN. Fini les discours " ancien temps pro Algérie française", fini les commentaires volontairement provocateurs. Elle a réussi à faire le ménage malgré l'opposition du vieil homme. Mais lui n'a pas vraiment perçu le changement de l'histoire et n'a peut-être pas vu arriver ce changement d'équilibre du pouvoir au sein de son parti. À 87 ans, il en est resté aux années 1970, n'a pas vu l'évolution de la société, mais surtout n'a pas compris que le fascisme de l'ancien temps était en Europe définitivement rangé aux oubliettes de l'histoire. Cela ne veut pas dire qu'il y aura pas ci et là quelques crétins prêts à faire le salut hitlérien, mais pour être un parti de gouvernement et gouverner, une mue idéologique était nécessaire,avec du sang neuf et une nouvelle approche conservatrice du fonctionnement de la société en respectant le jeu démocratique, mais en insistant sur les peurs des citoyens, la dérive morale des mœurs et une certaine décadence de la Nation.


Certes nous n'en sommes plus au temps du chef suprême, les vieilles théories fascisantes sont périmées, la virilité facho mise au rancart. Le FN, maintenant, s'ouvre aux homosexuels, aux immigrés, aux libres-penseurs ultras conservateurs. Le FN accepte la démocratie et ne l'a remet pas en cause contrairement aux extrémistes amis de JMLP.
Le Front national n'est plus au sens propre du mot d'extrême droite. Il est devenu un parti de Droite Extrême se posant en défenseur du droit moral, seul représentant véritable d'un état protecteur, défendant la culture gauloise face aux envahisseurs de l'étranger. Il n'est pas question comme dans "le bon vieux temps" de putschs militaires ou de mettre des chars et la troupe dans la rue. JMLP en rêve surement, pas le FN de Marine.
Non la victoire première, c'est une avancée vers une victoire idéologique par Ko, car c'est lui le FN avec la dédiabolisation qui dicte le débat politique. L'immigration, la sécurité, l'Europe. Tous ces débats sont déclenchés par ces ultras conservateurs du FN. Les socialistes ont joué avec le feu depuis 30 années. La Droite s'est laissé endormir pensant que le FN étant un parti extrémiste n'irait pas bien loin. Mais voilà le FN n'est plus fasciste ni extrémiste, il est ultra conservateur. Respectant le jeu du débat et de la démocratie, Marine Le Pen en a défini les règles, car elle s'adresse aux français sur des sujets qui les touchent de près, le chômage, l'immigration, la sécurité, tous ces sujets tabous que la politique traditionnelle a voulu cacher sous le paillasson du politiquement correct. Le Front national apparaît aux plus faibles,mais aussi à ceux qui ont cette impression de s'être fait flouer par la pensée parisienne dominante, comme étant un recours de protection face à une classe politique imbus d'elle même et de ses prérogatives.
Les partis politiques traditionnels ont voulu faire passer tous ces nouveaux frontistes pour des demeurés incultes violents et dangereux. Le réveil est brutal. Valls parle de voir le pays se fracasser sur le FN. Les électeurs ont renvoyé le pouvoir à ses chères études. Il va falloir engager sérieusement le FN sur le débat idéologique pour reprendre le dessus. Crier au loup est contre productif et ne fait qu'alimenter le rejet de la classe politique.
Néanmoins notons que la majorité des Français pour l'instant ne souhaite pas que Marine Le Pen devienne Présidente. Certes, mais qu'en sera t il pour sa nièce Marion Maréchal- Le Pen? Les Français ne sont pas stupides. En observant la cacophonie socialiste, l'UMP s'entre déchirant ces dernières années, un immense sentiment de gâchis a amené les Français vers cet ultra conservatisme qui pour eux n'est pas du "fascisme" mais une ceinture de sécurité salvatrice face à une forme de progressisme moderne bon ton dont les français se sentent de plus en plus éloignés . Ils ont ce ressenti que la classe dirigeante veut absolument leur imposer quelque chose dont ils ne veulent plus ou pas.
JMLP rend service à sa fille, car elle va pouvoir donner le dernier coup de balai dont elle rêvait. Il a encore un redoutable pouvoir de nuisance car beaucoup  de vieux  Pétainistes, révisionnistes, xénophobes, ancien OAS , pensent encore à un pustsch militaire dans leurs rêves les plus tarés avec leur Jean Marie en petit Pinochet de seconde zone.

Sa fille  va rapidement changer le nom du parti pour faire définitivement table rase d'un passé bien révolu pour imposer dans le paysage politique français une pensée durable, celle d'un ultra conservatisme rassemblant les mécontents, mais aussi tous ceux qui rêvent d'une société non pas répressive mais ultra morale qui peut être aussi très répressive d'ailleurs.
Il est très important de noter que Marine Le Pen n'est pas suivi par de vieux ringards. Elle séduit 35 % des jeunes de 20 à 35 ans. Son discours moralisateur a touché la jeunesse française. Cette jeunesse n'a pas connu le fascisme. Elle est devenue très conservatrice politiquement et moralement.
Le pendule du "progressisme" est peut-être allé trop loin. Notre pays semble avoir besoin de plus d'équilibre. Il faudrait que la gauche et la droite cessent de se cacher en montrant l'exemple. Il est nécessaire que l'exemplarité de nos élus soit totale.
Elle ne l'est pas. Le électeurs leur indiquent un peu plus à chaque fois leur ras le bol. N'étant pas écouté, ils vont vers ceux qui dans leurs discours leur offrent un soi-disant nouvel ordre moral et politique avec un retour à des valeurs que le pays a perdu avec le temps.


C'est une erreur, il serait temps de l'expliquer clairement en arrêtant de mentir ou de se mentir. Le Front National n'est plus d'extrême droite au sens historique du fascisme,continué à le croire est une véritable faute politique et empêche le débat et  une réelle mise en échec de ses idées.

 

N'oublions jamais que la pensée d'extrême droite perce toujours en jouant sur le côté sombre de l'humanité. La peur des autres, de l'inconnu ,du changement. L'extrême droite c'est le contraire de la générosité et assumé comme tel.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy