Hollande et le PS ou l'art de l'incapacité à gouverner

 

 

Hollande, le Parti Socialiste ou l’art de ne pas gouverner.

 

Toutes ces dernières semaines nous voyons la déliquescence du pouvoir actuel s’accélérer sous nos yeux. Beaucoup appellent à une dissolution de l’Assemblée Nationale, ce qui implicitement est un appel à la démission du Président de la République.

Certains argumentent qu’une dissolution provoquerait une crise institutionnelle et donc celle-ci ne serait pas souhaitable…

Mais la réalité sans que personne n’ose le dire haut et clair, est que les Français dans leur large majorité ont réalisé qu’ils avaient élu un homme peut être sympathique, mais clairement incompétent. C’est bien de cela dont il s’agit. La dernière preuve en date étant ce Secrétaire d’Etat ayant « oublié » de payer ses impôts, avec un  Parti Socialiste incapable d’obtenir sa démission et un Président ayant autorisé sa nomination sans avoir même vérifier le CV de ce brave député spécialiste de la fraude fiscale….Nous sommes au royaume d’Ubu !

Donc le départ éventuel de Mr Hollande n’est pas une remise en question des institutions de la Vème République, mais un constat évident que la personne élue, ici Mr Hollande, n’est tout simplement pas à la hauteur .Petit rappel qui ne semble pas évident pour tout le monde politique, le fait d’avoir été élu ne veut pas dire que l’on est inamovible.
Dans une entreprise privée n’importe quelle cadre des ressources humaines aurait été licencié sans autres formes de procès après les embauches de Cahuzac et Thévenou, sans parler de ceux qui refusent de suivre la stratégie collective…..

Notre Président a démontré son incapacité totale à gouverner. Il semble que tout lui échappe. Pour son élection Il a bénéficié des errements de DSK, d’un anti-Sarkozysme primaire monté habilement en épingle par les gurus de la communication et d’un besoin de changement des Français qui pensaient que la crise de 2008 n’était qu’un petit incident de parcours sans lendemain. Le Parti Socialiste et son candidat ont menti ou sous-estimer l’ampleur de la crise pour obtenir le pouvoir. Tout ceci a permis à François Hollande de dissimuler ses faiblesses…Personne n’a vraiment perçu son manque de charisme, son manque d’autorité, son incohérence complète dans la poursuite de ses objectifs. Mr Hollande tout en rondeur a su tromper son monde, c’est à son actif en quelque sorte.

D’autre part le Parti Socialiste s’accrochant désespérant à ses rentes de pouvoir, tourne pudiquement  la tête refusant d’admettre publiquement que décidément la France mérite mieux que ce Président en fonction. Comme grand Parti de pouvoir il ne veut pas prendre ses responsabilités et faire passer l’intérêt du pays avant les siens. Tous ses dirigeants le savent. Hollande est incapable de gouverner le pays. Seuls Valls tente malgré tout de sauver les meubles avant l’inéluctable. Mais est ce que vraiment le Parti Socialiste croit que notre pays peut continuer à être « diriger » de cette manière pendant les deux prochaines 2 années ? Madame Aubry semble aussi se lasser puisqu’elle annonce son intention de suggérer quelques idées au gouvernement…..

Nous avons donc un Président « fantôme » et inepte soutenu par  un Parti Socialiste peut être en voie de rénovation mais toujours en décalage avec la réalité, se bagarrant en interne avec ses « courants », ses « alliés » ses « frondeurs », ses « sociaux-démocrates », et toujours incapable de faire son autocritique et une réelle synthèse. Le PS gouverne toujours au gré de ses soubresauts internes faisant semblant se préoccuper de l’intérêt des français.

Alors Mr Hollande ne gouverne pas. C’est pour cette raison que nous autres citoyens ne lui faisons plus confiance. Nous reconnaissons que nous nous sommes trompés en votant pour lui. Nous voyons tous les jours ces décisions contradictoires, ses pseudos alliés cherchant le salut dans la démission et un anonymat temporaire. Nous voyons bien que malgré les hausses massives d’impôts les déficits se creusent, le chômage augmente, la croissance ne repart pas, que malgré une « standing ovation » au discours de Mr Valls, les entreprises n’investissent pas et n’ont pas confiance…

 

Pour toutes ces raisons qui vont au-delà des politiques partisanes, Mr Hollande doit partir, dans la dignité pendant qu’il en est encore temps. Une fois encore il ne s’agit pas ici de remettre en question le résultat de la légitimité d’une élection mais de corriger une erreur, car ce Président est incompétent. C’est aussi simple que ça. C’est reconnu et vu par tous. De Montebourg à Aubry en passant par tous les modérés de France et de Navarre, le Président est incapable de gouverner notre pays.

Que les commentateurs cessent de justifier le refus du Président de quitter le pouvoir  pour des raisons de stabilité institutionnelles. L’instabilité dans ce pays  existe justement parce qu’il est à la tête du pays. L’inquiétude des français est née de la prise de conscience de son incompétence. Lui partit, le pays débarrassé de ce frein reprendra confiance, les autres pays de l’UE nous prendront au sérieux, eux qui ont fait les réformes nécessaires et qui retrouvent la croissance.

Considérons que nous citoyens sommes tous des actionnaires, nous souhaitons convoquer un conseil d’administration « extraordinaire » pour nommer un nouveau dirigeant celui-ci n’ayant pas répondu à nos attentes. Nous attendions des dividendes, nous héritons de clopinettes !

En conclusion le départ de Mr Hollande n’est pas une question politique mais une question de bon sens, arrêtons la langue de bois et que nos dirigeants aient un peu de courage.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy