Recommandez cette page sur :

Hollande à la pêche aux verts!

Hollande à la pêche aux Verts! 

 

Le Président de la République veut recréer l'Union de la Gauche en essayant de provoquer une scission chez les verts. Il aimerait bien rallier à son panache devenu rose très pale les troupes de Placé, Pompili, Baupin ,enfin tous ceux qui veulent garder leurs sièges de député qu'il ne pourraient garder de toute façon que par la grâce et la générosité du Parti Socialiste.

 

Il n'est pas du tout sûr que Manuel Valls puisse avoir les mêmes prédispositions généreuses pour les écolos. Le cadeau incompréhensible de Martine Aubry ne sera certainement pas renouvelé. Donc ou bien il vont rentrer dans le rang ou bien ils iront pointer au chômage... Il est déjà visible que Mr Placé et autres consorts voudraient bien rester dans la lumière des médias.

 

Mais regardons de plus près la politique environnementale de ce quinquennat. Elle est proche du néant. Même Placé avait refusé de voter la loi sur la transition énergétique qui lui paraissait trop timide. Les OGMs ? Hollande souhaite plus de recherches et Valls ne s'est jamais caché, il est pour leur développement. La pollution atmosphérique? Il faut que le Maire de Paris tape du poing sur la table pour obtenir une circulation alternée. Et la cerise sur le gâteau, le parc nucléaire français restera le même sans fermetures ni changement important d'ici les prochaines élections présidentielles.

 

Donc cette nouvelle fédération d'écolo sociaux-démocrates  qui pourrait voir le jour regroupant des dissidents verts ne seraient en réalité que des appendices du Parti Socialiste obligés de marcher au pas. La contrepartie ? Être heureux de garder leurs sièges de parlementaires. Tous ces faux "révoltés du Bounty " écologistes n'ont rien obtenus depuis 3 années, aucunes réformes dignes de ce nom, aucunes avancées dans le nucléaire, l'agriculture, rien.

 

Madame Royal a repris le Ministère et ne va certainement pas le lâcher de sitôt. Duflot a bien fait de partir. Hollande se moque d'eux, de toute façon il  ne croit pas à l'écologie politique. Maintenant est ce que petit groupuscule d'écologistes va pouvoir donner du poids à ce gouvernement?  On peut en douter. Les "Verts" pures et dures vont se faire un plaisir de les mettre au ban de l'écologie militante. Ils ne crédibiliseront pas ce gouvernement car  ils n'obtiendront rien de plus qu'avant et surtout, la base militante est certainement plus proche de Duflot que de Placé de plus en plus senti comme étant un véritable arriviste. D'ailleurs quid du barrage de Sivens? Quid de l'aéroport de Nantes?  Est ce  que ces écolos mous cautionneront les projets du gouvernement? Si oui il est certain que la radicalisation des vrais "verts" se renforcera et les quelque 5 ou 6 % de votants iront droit dans les bras du Front de gauche sans espoir de retour vers le PS voyant celui-ci encore plus isolé qu'auparavant.

 

Alors qu'est ce- que peut offrir Hollande à ces mendiants de portefeuille ministériel? Que peut il- faire pour crédibiliser cette manœuvre politique? Donner des gages de bonne foi car s'il veut éviter de se faire ridiculiser par les "verts" avant la conférence sur le climat à la fin de cette annéeil  va devoir montrer pattes blanches. Vu l'état des finances de l'état ,le chômage grandissant et les entreprises ne reprenant pas confiance,on se demande ce qu'il va pouvoir sortir de sa manche pour séduire les verts et les inciter à le rejoindre en vu de la présidentiel de 2017. L'image du gouvernement pourrait s'en trouver bien terni  . Imaginez les vrais "verts" tirant à boulets rouges sur ce gouvernement sensé obtenir un accord "historique" sur la réduction des gaz à effet de serre...ça pourrait faire désordre.

 

Le Président de la République pourrait bien trouver sa communication tomber à l'eau très rapidement et sa ratatouille politique bien trop épicée.

 

Enfin les Français ne sont pas dupes non plus des petites manœuvres servant à redorer un blason en bien mauvais état. Les écologistes n'ont pas vraiment bonne presse dans l'opinion publique lorsqu'ils s'occupent de politique. Les Français veulent e l'écologie mais de l'écologie apolitique. L'écologie 'est avant d'être des slogans , un comportement responsable pour vivre en accord avec l'environnement. Pour cela i n'est pas utile d'être encarté dans un parti . Les écologistes ont eu une bonne période fut un temps avec Cohn Bendit car il incarnait une idée intelligente et surtout moins sectaire de l'écologie. Sa personnalité a fait le reste. Lui parti  ,EELV s'est effondré et cru au miracle en voyant Aubry leur offrir une seconde vie à l'Assemblée Nationale. Mais objectivement, politiquement, ils ne représentent rien.

 

Hollande doit bien sur commencer quelque part pour avoir un semblant de soutien à gauche. Il n'a pas beaucoup d'options. Mais courtiser des élus en rupture de ban  de leur parti ne parait pas forcément être une idée de génie

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy