François Hollande et l'immigration

 

François Hollande et l'immigration, encore un moment raté de cette Présidence.Dans un discours ne servant à rien ,Hollande nous ressert la bouillie du vote des étrangers....

 

Face aux peurs de l'immigration, François Hollande rejoue cette carte  du vote des étrangers aux élections locales, sachant pertinemment que 60% des français n'en veulent pas, que le terrain pour ce genre de décision n'est pas prêt. C'est un joker  peu reluisant utilisé par la gauche pour cimenter son union défaillante  et son échec patent , avec un zeste de provocation tactique ,pour embarrasser la Droite face au front National, et de facto renforcer le FN qui n'en demande pas tant. Aucune morale, tout est bon pour garder le pouvoir quitte à renforcer les extrêmes. Et que la Gauche "morale" ne vienne pas pousser des cris d'orfraies, car c'est bien de cela qu'il s'agit. A un moment ou l'extrême droite n'a jamais été aussi forte dans notre pays, parler du vote des étrangers comme d'une annonce anodine relève plutôt du domaine de l'irresponsabilité.

Tout le monde le voit ,le dit, le sait, la peur de l'immigration est devenu un mal chronique dans notre pays, la terreur islamique en étant un des moteurs les plus puissants. Le problème n'est pas de savoir si c'est rationnel ou non, c'est tout simplement une réalité . Il existe d'autres moyens que des discours insipides, provocateurs pour que les français se sentent plus rassurés. Ce n'est certainement pas en parlant du droit de vote des étrangers.

Mitterrand avait  déjà fait le coup avec cette réussite historique d'avoir fait entrer le FN à l'assemblée nationale. Et ceci pour entendre dire la Gauche nier sa responsabilité dans la montée de l'extrême droite en France.

La réalité derrière ce discours de François Hollande est que la Gauche est vide d'idées, vide de sens. Elle n'a rien à proposer pour faciliter une intégration plus réussie des immigrés venant dans notre pays. Au lieu de faire des discours vide de sens afin d'affaiblir un opposant politique elle ferait mieux de faire son autocritique et de venir avec des semblants de réponses et éventuellement si cela lui est encore possible des solutions.

Le succès de Zemour, du FN, d'une pensée de droite extrême n'est pas un hasard. Il ya une peur de perdre l'identité culturelle profonde dans ce pays. Une perte de repère des valeurs inquiète la France profonde. Parler d'intégrité culturelle ne devrait pas être un tabou et si la Gauche acceptait de simplement discuter de  sujet en amenant des idées novatrices au débat ,nous ne verrions pas ce réflexe de peur et de méfiance. La crise économique n'explique pas tout. La France n'arrive pas à intégrer ceux venus d'ailleurs dignement car nos politiciens se servent d'eux à des fins électorales sans jamais prendre leurs responsabilités pour que l'immigration au lieu de devenir un sujet de discorde devienne un moteur d'enrichissement économique et culturel pour notre nation.

Hollande a une responsabilité encore plus grande car il est celui de tous nos Présidents depuis   50 ans qui a le plus échoué. L'héritage de son quinquennat sera celui d'un échec retentissant. Alors utiliser l'immigration comme cheval de bataille comme moyen d'exister politiquement est d'autant plus nul et irresponsable.

Les français ont autre chose en tête en ce moment. Peut être devrait -il aller un jour aller incognito dans un meeting du FN et observer qui va assister à ces rassemblements, de quelle France il s'agit, il comprendrait alors à quel point son discours sur l'immigration est déconnecté de la réalité vécu dans notre pays par ses concitoyens.

Hollande est toujours à contre sens de l'histoire. Il vit dans l'inopportunité, l'inconscience politique, une forme de rigidité auto satisfaite. Ce discours en est une preuve supplémentaire. Dans un pays qui est totalement anxiogène faire ce genre de discours  est tout simplement irréel, surtout quand on a rien à proposer ou à innover. Hollande encourage par son vide sidéral de vision les Zemour, les Le Pen, à continuer dans leur xénophobie outrancière car ses discours sont vides de propositions, vides d'alternatives. Il entérine l'effondrement de la Gauche dans le débat d'idées.

Nous le savons l'immigration est une chance quand elle est bien gérée ,débouchant sur une véritable intégration culturelle et économique. Nous n'en sommes pas là, alors avant de parler d'un droit de vote ,faisons déjà le nécessaire en éduquant, en recevant dignement ceux qui font confiance à notre pays,  sans oublier que les français sont accueillants et généreux. Ils veulent simplement rester eux-mêmes et avoir leur histoire respectée. Une immigration ne saurait être imposée. L'incohérence  et peut être surtout le manque de courage de la Gauche à affronter le débat d'idées dans ce domaine crucial pour les années à venir exacerbe les passions  en renforçant un nationalisme dangereux.

Si la Gauche sortait de son angélisme, de son déni de réalité ,on pourrait peut être avancer. Clairement ce ne sera pas avec ce Président.

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy