Et si laméditation était la réponse à tous nos maux?

 

 

Il y a peu le Dalaï Lama disait « Si nous apprenions la Méditation à tous nos enfants la violence disparaitrait en une génération »

 

Alors regardons de plus près si cette haute autorité spirituelle a quelque part fait là une prédiction tout à fait cartésienne et accessible à notre humanité.

 

Tout d’abord ces quelques dernières années pour ne pas parler de l’histoire en générale, nous voyons bien que malgré tous leurs efforts parfois louables, de l’incapacité de nos dirigeants à résoudre de multiples crises à répétition entrainant souvent conflits, violence et drames humains.

Nous observons avec un grand sentiment d’impuissance toutes ces lois votées pour réduire les flux migratoires sans grande réussite, ces bruits de bottes pour réduire le terrorisme sans ne jamais y parvenir, les sanctions économiques pour amener tel ou tel pays à la table des négociations pour finalement ne rien signer ou tout simplement de voir ce même pays « renégat » se hâter de violer la parole donnée aussitôt que possible.

Alors à travers ces exemples tout à fait d’actualité parmi tant d’autres, nous voyons bien que la bonne volonté d’agir pour le bien commun ne suffit pas. Que le stress rampant dans la conscience collective est toujours plus puissant qu’une pensée « positive »qui à priori parait être parfois celle du bon sens.

 

Peut –être est-ce parce que nous en avons oublié la raison si évidente et que nous refusons de voir objectivement. La conscience collective  incapable de trouver des solutions n’est que le reflet de consciences individuelles elles-mêmes perdues dans le stress au quotidien.

 

C’est en réalité assez simple. L’individu est la cellule de base de la société. Plus celui-ci est dispersé, déconnecté d’avec sa réalité propre, plus il se tourne vers l’extérieur, plus il se perd ne comprenant pas que pour agir sur la forme, le monde extérieur, il doit tout d’abord mettre de l’ordre « à l’intérieur » ,dans sa conscience, en éliminant tout ce qui peut ou pourrait créer une vision en inadéquation avec la réalité du monde.

 

Le constat est en fait d'une logique désarmante,trop désarmante pour être vraie dirait certain.Si on est dans l’acceptation de comprendre que les solutions ne viennent pas, ne viendront jamais de l’extérieur vers l’intérieur, de la « forme » vers le « fonds » mais clairement plutôt dans un mouvement contraire,on est dans le mouvement de l'évolution de la conscience.L'acceptation c'est laisser filé les résistances et les aspérités d'une conscience devenue sclérosée par le stress ambiant.

Un homme épanoui vivant en harmonie avec lui-même  a une influence directe sur son environnement. C’est lui qui transforme le monde, le monde ne le transforme pas. Le monde est notre miroir et celui que nous méritons. Il est le reflet de notre conscience individuelle devenue collective ; Nos dirigeants sont ceux que nous méritons. Les critiquer fait partie du jeu de la pensée, du jeu de l’intellect, souvent égotique d’ailleurs, qui souhaitent ardemment trouver des solutions aux problèmes sans pour cela faire preuve de l’humilité suffisante, de comprendre que le changement passe par une évolution de la conscience individuelle.

Pour étayer ce discours, nous pouvons grâce à la science moderne constater que l’évolution de la conscience de chacun est mesurable par la médecine. Par exemple le programme de Méditation Transcendantale a fait l’objet depuis 40 ans de plus de 650 recherches scientifiques dont 350 publiées dans des revues médicales. Par exemple on peut voir sur des électro encéphalogrammes clairement les ondes cérébrales s’intensifiées vers une plus grande cohérence durant la pratique de la Méditation Transcendantale et cela dès les premiers jours de la pratique.

On peut constater rationnellement une amélioration de la santé pour toutes sorties de pathologies, mais aussi et là est un point de grande importance, toutes ces personnes pratiquant la Méditation Transcendantale ressentent dès les premiers jours un immense bien être intérieur. Ils se sentent moins stressés.  On peut donc constater un mieux-être une meilleure coordination du corps et de l’esprit.

Certes me direz-vous, mais cela prouve-t-il que ces constatations je le répète vérifiées méthodiquement et scientifiquement sur des individus, créer une dynamique dans la conscience collective ?

Et bien oui, et notre monde va devoir s’accoutumer à cette idée que la méditation pratiquée régulièrement en groupe par des femmes ,des hommes, de n’importe quelle origines, quel que soit leurs religions, couleur de peau ,couleurs politiques peuvent influer positivement l’évolution de la conscience mondiale dans la paix et l’harmonie.

 

Il y a eu et il y a des pays à travers le monde qui font ou ont fait cette expérience. Voici celle-ci . En 1992, Joaquim Chissano,Président du Mozambique sortant d'une terrible guerre civile, cherchait un moyen efficace et rapide pour faire avancer son pays vers la paix et donc  apprend la technique de Méditation transcendantale. Deux ans plus tard, il introduit cette méthode dans les écoles de l'armée et de la police : 16 000 soldats et 30 000 civils apprennent la technique avancée du vol yogique. Chissano déclara : « J'ai d'abord pratiqué la méditation transcendantale pour moi-même, puis je l'ai introduite à ma famille proche, à mes ministres, à mes hauts fonctionnaires et à mon armée. Il en a résulté la paix politique et l'équilibre de la nature dans le pays. »

 

Peu de médias ont parlé de cette expérience en Occident, peut-être n’étions-nous pas prêts à l’entendre ?

 

Il y a deux années, au Brésil ,le congrès a décrété que tous les enfants du pays devaient apprendre la Méditation transcendantale, celle-ci promouvant « une éducation basée sur la conscience ».

 

Il y a aussi maintenant 16 pays dans le monde ayant adopté pour leurs soldats la pratique de la Méditation Transcendantale comme entrainement obligatoire, c’est vrai qu’il y a pire que ça comme entrainement militaire !

(Equateur, Mozambique etc...)

Aux Etats-Unis dans la région de San Francisco ,auprès de 6500 élèves  grâce  au soutien donnée par la Fondation David Lynch la Méditation transcendantale est enseignée dans les écoles et aux populations en difficulté et les résultats, sans avoir eu à mettre en place des portiques pour détecter les armes, avoir des policiers au sein des établissements,  dans des écoles dites extrêmement difficiles , sont sans appels. Lisez par vous-mêmes :

65% de baisse de la violence en 2 années

86% de baisse des sanctions

40 % de réduction du stress et désarroi psychologique des élèves et enseignants

10% d’amélioration des résultats et progrès académiques des élèves.

 

Cet exemple se répète méthodiquement dans chaque établissement scolaire tentant cette expérience. Ceci sans milliards de dollars ajoutés, sans bruit , efficacement, avec le concours des élèves ,des parents, des enseignants qui ont eu le courage, et souvent en désespoir de cause de tenter une nouvelle approche pouvant apparaitre iconoclaste pour de nombreux parents ou éducateurs, mais démontrant son efficacité et sa réussite malgré tous les doutes légitimes d’observateurs pensant avoir tout tenter sans en avoir obtenu les résultats escomptés.

Nous pourrions cités des dizaines d’autres exemples à travers le monde. Il ne faut pas que nous ayons peur  d’accepter de changer nos modes de fonctionnement pour améliorer notre sort commun. Nous sommes tous acteurs de par notre conscience individuelle et responsables collectivement de l’état de notre monde.

L’écologie au sens large de sa définition, c'est-à-dire une écologie de la conscience pouvant générer, créer tous les changements positifs pour notre planète commence tout d’abord par notre habileté à réduire notre stress individuel.

Time Magazine décrétait il y a quelques temps que le « stress était la peste du 21ème siècle » je ne sais pas s’il était précisé que le 21 ème siècle était aussi celui qui proposait des remèdes.

 

Le Dalaï Lama a voulu dire cela, voici le remède. Méditer réduit la violence car elle nous permet d’ouvrir la conscience humaine à ce qui ce fait de mieux  au-delà des idéologies et croyances.

Le monde est à un tournant majeur. C’est une étape de transition ou tout va vite, très vite, la technologie, la science, la médecine, tout va vers plus d’intégration de la Connaissance vers plus d’individualisation non pas dans une approche égoïste mais bel et bien dans une approche de responsabilisation de chacun face à soi-même et son environnement.

Méditer c’est se prendre en charge pleinement sans empiéter sur la liberté de son voisin. C’est ouvrir sa conscience pour mieux comprendre ce que nous sommes ou pouvons devenir positivement. Transcender veut dire « aller au-delà de »

Il n’a jamais été plus facile que maintenant d’y arriver pour chacun pour tous, rationnellement.

Méditer c’est le cartésianisme dans son essence la plus pure.

 

Pour plus d’information :

 

https://www.davidlynchfoundation.org/schools.html

 

http://www.theguardian.com/world/2001/sep/22/jamesastill

 

http://www.pchauvancy.com/la-méditation-transcendantale-science-de-l-etre-art-de-vivre/moments-de-calme-meditation-transcendantale-dans-une-école-au-portugal/

 

https://mtgeneve.wordpress.com/2014/08/11/cerveau-et-transcendance/

 

https://mtgeneve.wordpress.com/2012/01/01/quand-les-forces-armees-se-mettent-a-la-mt/

 

Philippe Chauvancy

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy