Recommandez cette page sur :

Et si la droite faisait preuve de courage idéologique?

Et si la Droite faisait un peu plus de courage idéologique?

 

 

Regardez la Gauche elle ne prend pas de gants pour imposer des réformes qui se révèleront quasiment irréversibles car administrativement trop couteuses à changer . Elle n'hésite pas avec une ardeur très autoritaire voire intolérante à imposer sa vision de la société forçant celle-ci à s'adapter à des changements à la limite de la décence démocratique!

 

Prenons quelques exemples très récents:

 

La réforme de la santé de Madame Touraine voulant imposer le tiers payant à nos médecins. Elle se fiche totalement d'avoir fait l'unanimité contre elle de  quelques cinquante syndicats de tous bords , de la démonstration de l'absurdité de cette réforme par tous les professionnels de santé...Elle est sure de son fait, elle veut forcer l'étatisation de la santé, elle veut que l'état contrôle la santé des Français et surtout mettre au pas ces vilains médecins qui osent  souhaiter être indépendants et ne veulent surtout pas dépendre de la sécurité sociale  et de sa gabegie financière et administrative légendaires.

 

La Gauche n'a pas d'état d'âme. C'est une démarche purement idéologique qui n'a aucun rapport avec une soi-disant idée de justice. Et puis elle le sait les professionnels de santé votent majoritairement à droite alors elle va de l'avant dans sa grande rigidité mentale et idéologique.

Autre exemple le mariage pour tous. Il ne s'agit pas de discuter ici si l'on est pour ou contre , mais de constater que la Gauche n'a aucune retenue, aucun sens du dialogue démocratique lorsqu'il s'agit d'imposer une forme d'idéologie qu'elle considère comme progressiste, ce qui reste encore à prouver, pourvu qu'elle arrive à ses fins. Il peut y avoir des centaines de milliers de citoyens dans la rue, elle ne fait pas marche arrière, elle est idéologiquement totalitaire.

 

Enfin dernier exemple criant, la loi sur les 35 heures petit bijou de gabegie financière ,d'idéologie socialiste désuète, portée sur les fonds baptismaux par des députés en quête de démagogie sociale coutant encore à ce jour plus de 15 milliards d'euros à l'état qui doit continuellement aider les entreprises  afin  qu'elles ne sombrent pas  sous ce nouveau poids administratif.....avec un chômage endémique qui n'a jamais baissé, preuve de l'inefficacité de cette pseudo réforme.

 

Comprenne qui pourra!

 

Nous pourrions prendre beaucoup d'autres exemples sur ces trente dernières années démontrant le totalitarisme caché du socialisme français. N'oublions pas que nombreux de leurs dirigeants sont des trotskystes convertis et qu'il reste toujours un fond de révolutionnaire frustré en chacun d'entre eux....Ceci pouvant expliquer cela.

 

Maintenant prenons la "droite" française. Et bien voyez vous, et c'est  là le drame, elle n'ose pas imposer ses idées, son idéologie.L'individualisme et le libéralisme semblent faire peur à la droite Française. Elle aimerait en parler mais elle est pétrifiée face à l'adversaire démagogique qu'est la gauche.

 

Prenons la aussi quelques exemples:

 

L'impôt sur les grandes fortunes. Cela fait 10 ou 20 années que la droite souhaite le supprimer. Pourtant chaque fois qu'elle est en situation de pouvoir le faire, elle renâcle, se planque de peur  de se faire clouer au pilori par les quolibets de l'intelligentsia socialo-égalitariste. La droite se dégonfle.

Prenons la loi sur les 35 heures qui est la loi la plus idéologique de ces 20 dernières années et maintenant c'est démontré n'a rien créer de positif pour l'économie française sinon un creusement .abyssale du déficit de l'état. Et là encore qu'a fait la droite? Rien des petites réformettes à la marge refusant d'assumer son héritage, sa force idéologique. Elle s'efface devant la démagogie socialiste ,refuse de confronter fermement cette gauche française si archaïque.

 

Hollande et son gouvernement comme les autres qui furent de gauche n'hésitent pas eux à imposer cette forme de contrainte aux français. La Gauche est toujours sure de son fait, de sa vérité. Elle est toujours moralement juste ,elle le pense ,elle en est sure.

La droite elle semble avoir peur de son ombre. Sarkozy a un peu déçu la France de Droite, car beaucoup pensait qu'il allait enfin montrer qu'une autre façon de gérer la pays était possible en imprimant dans la société française de vrais marqueurs montrant le passage d'une "droite" démocratique et ambitieuse. Ne parlons pas de Juppé qui semble se complaire dans le ventre mou de la politique centriste, c'est dire un magma de faiblesses et d'indécisions qui ne satisfont jamais personnes.

Alors que fera la "Droite" dans l'alternance? Abrogera t- elle certaines lois ? Marquera -t-elle sans complexe ce qui fait sa marque de fabrique? Osera-t-elle s'émanciper du "terrorisme" idéologique d'une gauche donneuse de leçon et de morale?

La question se pose, car la société semble basculer à droite ,le danger serait de voir par frustration de ne pas se sentir écouter de la voir basculer à l'extrême droite.


La gauche est décomplexée, la Droite devrait l'être aussi. Il est temps pour la Droite républicaine se réveiller et d'affronter ses fantômes. NI,NI ,veut dire ni extrême droite ,ni socialisme ,il s'agit de l'assumer ouvertement et sans complexes.

Et franchement les leçons de morale de Valls et consorts, nous nous en moquons,nest-ce pas?

 

 

 

 

 

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy