Méditation Transcendantale : le chemin vers la paix intérieure en vogue à Hollywood, présenté par le professeur de Katy Perry

Traduction article de Vogue du mois de Mai 2017

 

 

Dans l'article de couverture du mois de mai, Katy Perry nous révèle le secret de son extraordinaire réussite : deux sessions quotidiennes de pratique de la Méditation transcendantale, une technique de méditation de pleine conscience. « C'est une technique qui change la donne », indique-t-elle au journaliste de Vogue, Hamish Bowles. « Je sens mes voies neuronales s'ouvrir, je vois un halo de lumière. Et je ressens une telle vivacité. Je suis une vraie boule d'énergie ! »

Katy Perry n'est pas la première célébrité à vanter les mérites de cette pratique spirituelle, désignée de façon informelle par MT. Lena Dunham avait seulement 9 ans lorsque sa mère l'a emmenée pour la première fois voir un professeur de MT, afin de l'aider à surmonter ses troubles obsessionnels compulsifs. « La MT m'a permis d'affronter certains défis, coups durs et événements publics que je n'aurais jamais imaginé dans ma vie », indique-t-elle. Sky Ferreira, quant à elle, a choisi cette technique pour résoudre ses problèmes d'angoisse et d'insomnie, mais y a trouvé également d'autres bénéfices : « Ça a rendu ma vie bieeeeen plus facile, et même au moment de monter sur scène », a-t-elle déclaré sur sa page Tumblr. « C'est mieux que n'importe quel médicament et autres bêtises que j'ai essayés. » Gisele Bündchen, Lykke Li, Jennifer Aniston, Kate Hudson, Miranda Kerr et Gwyneth Paltrow ont également appris cette technique. Il en va de même pour le directeur David Lynch, qui a consacré un livre entier aux bienfaits de la MT en termes de créativité et qui a lancé une fondation qui porte son nom afin de diffuser l'enseignement de cette technique aux personnes dans le besoin.

Actuellement, la MT compte environ 6 millions de pratiquants. Mais pendant des décennies, elle a aussi été un élément de base de la culture pop. Son ascension initiale lors de l'âge d'or de la contre-culture de la fin des années 1960 correspond à celle de la méditation de façon générale. La technique, qui se pratique en deux sessions de 20 minutes par jour, a été introduite aux États-Unis en 1959 par Maharishi Mahesh Yogi. Elle a compté, parmi ses disciples, les Beatles et Ravi Shankar. Le principe de base de cette technique repose sur l'utilisation d'un mot sans signification, répété silencieusement et fourni de façon individuelle. Ce principe a été immortalisé dans une scène du film Annie Hall, de Woody Allen (1977), qui tourne Hollywood en ridicule : « J'ai oublié mon mantra. »

En cette ère du stress, la plupart des gens savent ce qu'est un mantra. On trouve désormais partout de nouvelles méthodes et de nouveaux lieux pour apaiser son esprit, qu'il s'agisse d'adorables applications smartphone ou encore de grandes salles de méditation rutilantes comme Inscape et MNDFL à New-York. Aussi, en quoi la MT se démarque-t-elle des autres techniques et comment se différencie-t-elle d'une pratique de méditation effectuée par soi-même ? D'après Bob Roth, PDG du Fonds David Lynch et professeur de MT de Katy Perry, la différence réside dans l'approche spécifique adoptée ainsi que dans la façon dont la technique est enseignée. L'apprentissage de la MT se fait par une instruction individuelle de quatre heures répartie sur quatre jours consécutifs avec un professeur certifié. Le fait que le processus soit si long et implique une formation pratique peut expliquer les raisons pour lesquelles il n'est pas si simple d'expliquer à une personne non initiée ce qu'implique la MT.

Bon nombre de techniques de pleine conscience « essayent d'influencer ou de modifier le type, le contenu et la quantité de pensées pour essayer d'apaiser l'esprit », explique Bob Roth. « Il faut souvent faire un effort de concentration pour y parvenir sur la durée. » En comparaison, la MT « ne demande aucune concentration ni aucun contrôle de l'esprit. Elle donne tout simplement accès simplement et sans effort à un niveau de conscience ancré profondément en chacun de nous, un niveau supérieur de calme, de silence et de paix, ainsi que d'éveil ».

Autre moyen de faire la différence entre la MT et d'autres techniques de méditation de pleine conscience : les comparer sur le plan scientifique. D'après Bob Roth, la plupart des autres méthodes utilisent une approche par concentration, ce qui entraîne la création d'ondes cérébrales gamma se répétant 20 à 50 fois par seconde et apportant des bénéfices cognitifs et énergétiques. Une autre approche courante consiste à se détacher de ses pensées et à les contempler. Cette pratique génère des ondes cérébrales thêta, d'une fréquence de quatre à sept cycles par seconde, et aide à pallier le stress et à apaiser le système nerveux. La MT, qui se situe entre ces deux approches, est une technique de « transcendance du soi », qui déclenche des ondes alpha-1 (de huit à dix cycles par seconde), « et reflète un état profond de calme intérieur et de réflexion, avec un [sentiment d'] éveil à l'intérieur. Lorsqu'on atteint cet état, le corps parvient à un niveau de repos et de relaxation plus profond que le sommeil à bien des égards ».

En ce qui concerne les bienfaits de la MT, la recherche parle d'elle-même. Des centaines d'études scientifiques évaluées par des pairs, concernant spécifiquement la MT, ont démontré que cette technique pouvait réduire le stress, l'anxiété, la dépression, le niveau de cholestérol, la douleur et le risque de crise cardiaque et d'AVC, ainsi qu'améliorer l'intelligence, la capacité d'apprentissage, la créativité, la productivité et la longévité.

Les plus sceptiques se demandent pourquoi l'apprentissage de la méditation coûte 960 € (tarif du cours en quatre sessions pour un adulte). Bob Roth souligne que les frais des psychothérapeutes sont souvent plus élevés. « Cet apprentissage a un prix, tout comme une hospitalisation a un prix ou aller à l'école a un prix », indique Bob Roth. « Un professeur certifié est à votre disposition pendant toute votre vie pour vous apporter un enseignement personnalisé. Vous pouvez apprendre une technique gratuite en ligne, mais il n'est pas garanti qu'elle apporte les mêmes bienfaits. » Il souligne également que la technique est disponible gratuitement pour les personnes qui n’ont pas les moyens de payer, que la MT est une organisation à but non lucratif, et que le fonds a permis d'enseigner la MT à des millions de jeunes à risque, de vétérans, de SDF, de victimes de violences conjugales et autres populations vulnérables.

Une chose est sûre : l'importance d'une pratique de méditation de pleine conscience n'est plus à débattre. « Je pense que les pressions et les exigences de la vie actuelle, les niveaux de stress, dépassent tout ce que les êtres humains ont pu expérimenter par le passé », déclare Bob Roth. « Le système nerveux humain ne peut pas y faire face. » Même si la MT est l'un des nombreux outils (ayant chacun leurs propres mérites) mis à disposition pour pallier ce problème, elle offre néanmoins deux spécificités : une attention personnelle renforcée et une structure. Plus il devient difficile d’être au calme dans le monde moderne, plus il devient urgent de pratiquer la MT.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Philippe Chauvancy